Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dentelle-broderie-tricot-cuisine-jardinage et questions environnementales de Jauneyris

escapade en Normandie : Saint Côme du Fresné

22 Août 2009 , Rédigé par jauneyris Publié dans #escapades

Petit village côtier, du Calvados, doté d'une magnifique plage de sable fin, situé entre Asnelles et Arromanche où les dunes cèdent la place aux falaises. L'église de Saint Côme fut la première à signaler le débarquement des troupes alliées en sonnant les cloches à toute volée. L'église, située sur la falaise débutante, un peu en hauteur, date du XII -  XIIIème siècle, son clocher peint en blanc a longtemps servi d'amer aux marins passant au large de Saint Côme.
"Quand tu vois le blanc moutier, prends garde aux rochers du Calvados" adage gravé dans le marbre d'une plaque à l'entrée de l'église.


Saint Come, dont le village porte le nom, a un frère jumeau, Saint Damien, ils seraient nés en Asie Mineure (Moyen Orient). Ils ont exercés gracieusement la médecine ainsi leur savoir allié à leur générosité leur ont valu grande réputation et fait connaître la foi chrétienne.
Saint Côme et Saint Damien sont les saints patrons des médecins et chirurgiens.





Les maisonnettes en bord de plage, souvent en bois, plus rarement en pierre, résidences secondaires notamment des Bajocasses, Caennais et autres villes et villages avoisinants, se serrent les unes contre les autres. La pente très douce de la plage en fait un lieu privilégié pour des vacances familliales. Les enfants à mer basse se baignent dans les petites mares, construisent des châteaux de sable, et nantis de leur petits "pousseux" vont à la pèche à la crevette.
Cette photo donne un aperçu de la plage à marée basse, au fond on aperçoit des pontons qui formaient le port artificiel d'Arromanche à Asnelles, réalisé par les alliés en 1944.


La mer lors des grandes marées se retire très loin, découvrant une plage sans rocher, sans caillou.
En revanche  le varech est souvent présent. rendant l'air un peu plus iodé et vivifiant !
De belles promenades à faire sur ce joli littoral...



La ferme que je connaissais, où les jars venaient nous pincer les mollets lorsque nous allions chercher le lait, s'est transformée en gîtes et camping à la ferme. Très joliment arrangée.
 



 



































Situé à mi chemin entre l'église et cette ferme gîte, un petit manoir habité se devine derrière les grilles. Je me souviens des quelques visites que nous avons fait, mon père et moi, à son propriétaire, mais ceux-ci ont changé, les temps aussi et le portail qui était toujours ouvert s'est refermé.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

RHéau 29/05/2014 14:34

Village de mon enfance dans les années 60/70. mon grand père est enterré là bas ainsi qu'un oncle et une tante. La ferme ; j'allais tous les soirs chercher du lait pour ma grand mère.

Jauneyris 31/05/2014 13:57

Oui, j'ai bien connu les gens de la ferme je ne me rappelle pas de leur nom en revanche je me souviens très bien de Melle de Béranger que mon père connaissait très bien ainsi que le maire car mon père a été à l'origine de la création du camping qui se trouvait à gauche (quand on se met face à la mer) en haut de la cale à coté de la villas "les tamaris" où résidait pendant les vacances mon amie Maryse dont la maman m'a appris à tricoter!!!, il a initié aussi une fête, une soirée pendant l'été sur ce camping où les campeurs n'étaient pas nombreux mais fidèles, il revenaient chaque année et d'ailleurs certains d'entre eux sont devenus des amis à mes parents, il y avait notamment un médecin de la Sarthe et un pharmacien de La-Chapelle-Moche de l'Orne si je me souviens bien" depuis cette bourgade à changé de nom je crois Chapelle d'Andaine", c'était super, nous retrouvions tout le monde et nous nous couchions tard après avoir bien jouer...

RHéau 30/05/2014 12:57

Alors vous avez connu les grands parents Martragny (la ferme) les Bonvillains, Melle de Béranger qui gérait le musée d'Arromanches. L'adjoint au maire de St Côme Monsieur Ferron (mon oncle)... Les falaises, du "par coeur" pour moi aussi, quels merveilleux souvenirs !

Jauneyris 30/05/2014 11:41

Moi aussi j'allais à la ferme chercher le lait tous les soirs, je passais avec mes parents et mes sœurs tous les étés à St Côme mais c'était il y a bien longtemps années 1951 à 1960, mon père étant enseignant nous y restions toutes les vacances d'été sans compter les WE quand il faisait beau!! Avec mes copines et copains nous galopions sur les falaises vers Arromanches ou il nous est arrivé de trouver des engins dangereux de la guerre, nous allions dans les blockhaus jouer à cache-cache!! ou nous allions vers Annelles, ou même dans les champs à proximité, assez souvent j'allais à la pêche à la crevette munie d'un petit pousseux... Ah!! que de souvenirs!!

RHéau 29/05/2014 14:31

Petit village de mon enfance, mon grand père est enterré à St Côme ainsi que mon oncle et ma tante, toute une époque. J'y passais toutes mes vacances dans les années 60/70.

Jos 07/09/2009 22:14

C'est avec plaisir que je vous retrouve. Je ne pense pas connaitre ce charmant village..... merci pour ce joli reportage. Ce gite : une idée pour mon futur séjour normand..... Bonne rentrée Amicalement Jos

muriel 24/08/2009 09:09

jolie escapade... amitiés.. Muriel

monique 24/08/2009 09:04

Enfin de retour! je vérifiais souvent sur ton blog si tu avais publié un nouvel article. Tes photos sont magnifiques, merci pour ce partage. Bises.

Colette 24/08/2009 08:39

Trés belles images de la Normandie moi aussi je suis normande mais plus dans les terres au début de la Normandie .Bisous