Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dentelle-broderie-tricot-cuisine-jardinage et questions environnementales de Jauneyris

Escapades Normandes : visite de la manufacture Bohin à Saint Sulpice-sur-Risle

1 Juin 2014 , Rédigé par jauneyris Publié dans #broderie traditionnelle

Escapades Normandes : visite de la manufacture Bohin à Saint Sulpice-sur-Risle

Dernier site en France à fabriquer des aiguilles, la manufacture Bohin œuvre depuis 180 ans, pour le bonheur des brodeuses et couturières. Après cette visite je ne vois plus du même œil mes aiguilles!!! Je vais y être encore plus vigilante depuis que j'ai appris que deux mois étaient nécessaires pour fabriquer une aiguille!!!

Une visite à ne pas manquer, très bien organisée et très intéressante. La visite se fait dans les ateliers où nous voyons le personnel à l'ouvrage.

Tout est fait pour permettre au visiteur de comprendre le travail effectué à chaque poste, en plus de voir les personnes effectuer leurs tâches, chaque poste dispose d'une vidéo expliquant le travail, de surcroît il est possible de poser des questions à la personne qui occupe le poste, celle-ci d'ailleurs se prête volontiers aux questions et apprécie de partager son savoir, lequel s'acquiert après beaucoup de temps d'apprentissage, Isabelle qui est au contrôle qualité des aiguilles a mis deux ans pour apprendre cette étape indispensable et qui contribue à la notoriété de la qualité des aiguilles Bohin que nous connaissons toutes.

27 étapes nécessaires à la fabrication des aiguilles, la première commence avec un rouleau de fil d'acier qui n'est pas choisi au hasard, le choix est déterminant pour la qualité,

les rouleaux de fil d'acier, les prémices de l'aiguille

les rouleaux de fil d'acier, les prémices de l'aiguille

Escapades Normandes : visite de la manufacture Bohin à Saint Sulpice-sur-Risle

Après le choix déterminant du fil, ce sont les étapes du dressage pour rendre le fil droit, la coupe du tronçon, un tronçon équivaut à la longueur de deux aiguilles, l'épointage qui forme la pointe de l'aiguille, l'estampage qui marque l'emplacement des chas, le perçage, la séparation du tronçon en deux aiguilles, l'ébavurage pour enlever l'excédent de métal au niveau du chas, une pompe à vide permet de maintenir l'aiguille par aspiration lors du perçage.

Escapades Normandes : visite de la manufacture Bohin à Saint Sulpice-sur-Risle

Puis ce sont les étapes de la trempe, pour durcir le métal pour obtenir des aiguilles solides, le revenu dont l'intérêt et de redonner de la flexibilité à l'aiguille (trempage dans un bain d'huile chauffé à 180°), le sciurage pour ôter l'huile des épingles, le vannage pour éliminer la sciure. Revenues du vannage en désordre, les aiguilles sont rangées c'est le rangement par plateau, et l'as du plateau c'est Victor, des essais de mécanisation ont été tentés mais Victor est plus efficace et plus rapide que les machines, cette étape reste donc manuelle, l'oncle de VIctor occupait ce poste auparavant et il lui à transmis son savoir.

Escapades Normandes : visite de la manufacture Bohin à Saint Sulpice-sur-Risle

Puis le nickelage qui évite à nos aiguilles de rouiller, le polissage qui dure plusieurs jours, elles sont à nouveau sciurées et vannées et donc à nouveau les aiguilles se retrouvent en buisson -ce que nous connaissons quand malencontreusement notre boite d'épingle se renverse à terre!!!- Un nouveau rangement à l'aide du plateau précédent va permettre de ranger les aiguilles, l'étape du tallage (tri des aiguilles selon la longueur),

Escapades Normandes : visite de la manufacture Bohin à Saint Sulpice-sur-Risle

Après le tallage, un second tri "l'appérissage" est effectué pour ranger les aiguilles dans le même sens et nous retrouvons à nouveau le savoir faire de Victor.

Puis ce sont les étapes de contrôle qualité et là Isabelle est imbattable, toutes les aiguilles lui passent sous les doigts pour en vérifier la rectitude. Ensuite c'est le conditionnement des aiguilles et le piquage qui prépare la présentation des aiguilles sur un ruban de coton, et la mise sous pochettes. Nos aiguilles sont prêtes!!

La tête des épingles à tête de verre sont fabriquée à partir de verre de Murano, les têtes peuvent aussi être en plastique mais l'avantage des épingles à tête de verre c'est qu'elles peuvent être repassées sans fondre!!

La manufacture Bohin fabrique aussi des épingles à nourrice.

L'environnement de la manufacture Bohin est très agréable, dommage qu'il pleuvait le jour de notre visite!

l'environnement de la manufacture est bien agréable!

l'environnement de la manufacture est bien agréable!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Charlette 01/06/2014 18:12

Super!!! Visite très intéressante il va falloir que je la propose à mes brodeuses...
Amitiés dentellières

Jauneyris 04/06/2014 22:54

Effectivement des brodeuses devraient être très intéressées par cette visite, par ailleurs vous pouvez la jumeler avec la visite du musée de la Comtesse de Ségur à Aube ce n'est pas loin. Bien cordialement.